Logiciel de Gestion ERP et Intelligence Artificielle

Logiciel de Gestion ERP et Intelligence Artificielle

Logiciel de Gestion ERP et Intelligence Artificielle

L’intelligence artificielle est perçue comme une quatrième révolution industrielle. Elle suscite des incompréhensions, des peurs et des questionnements par la grande majorité. Très rapidement elle s’est installée dans le quotidien de millions de personnes. On ne s’en rend pas compte mais elle est omniprésente.

En passant par les voitures autonomes, les chatbots ou encore votre assistant vocal Siri/Cortana sur votre smartphone, elle est dans nos vies et peut apporter grandement aux entreprises.

Avant toute chose, que doit-on attendre d’un ERP ?

Pour les entreprises qui souhaitent avoir un logiciel de gestion qui permet de gérer la globalité de ses flux, la solution ERP (Progiciel de Gestion Intégré) permet de fonctionner en autonomie et de gérer l’entreprise en interne avec efficacité. Les nombreuses fonctionnalités d’un ERP sont rendues possibles grâce à des modules reliés à une seule et même base de données, ce qui permet de gérer l’activité d’une entreprise en globalité. De la gestion des stocks jusqu’à la gestion commerciale, les champs d’actions sont larges.

Lorsqu’une vente est effectuée, elle est automatiquement appliquée au stock, au journal des ventes, Un logiciel de gestion est un réel atout pour les entreprises permettant de gagner beaucoup de temps via l’automatisation de nombreuses tâches. L’erreur humaine est considérablement amoindrie, ainsi les collaborateurs peuvent agir sur des missions à forte valeur ajoutée pour l’entreprise.

Il est intéressant d’allier un CRM à son ERP car acquérir de nouveaux clients est coûteux. Le CRM permet de gérer la relation client/prospect/fournisseurs. Regroupant ainsi la collecte et les analyses des données clients, actions marketing et celles du support. De la sorte, le CRM permet de comprendre et donc personnaliser la relation client tout en y passant moins de temps.

Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ?

Fortement médiatisée ces derniers mois, l’intelligence artificielle profite d’investissement conséquent des GAFA. Et oui, l’I.A bouleverse notre consommation, de travail, de jeux et même d’interaction sociale. Il n’est donc pas trop exagéré d’utiliser le mot « révolution ». La question aujourd’hui est la suivante : Pourquoi ne pas en profiter sous peine de rater le train ?

L’ambition de l’intelligence artificielle est de réussir à reproduire sur des machines ou des logiciels l’intelligence de réflexion humaine. À la frontière des sciences cognitives, de la robotique et de l’informatique. De la sorte, le système doté d’une intelligence artificielle développé permet de : percevoir, apprendre, mémoriser, prédire, raisonner et planifier en toute autonomie. Le Machine Learning permet quant à lui, de faire progresser l’intelligence du système au fil du temps.

Couplé au phénomène de l’IOT (Internet des Objets) et du Big Data, les entreprises font face à de plus en plus de données consommateurs qu’elles en sont parfois inexploitables. Une solution ayant une Intelligence Artificielle permet de donner un sens à toutes ces informations. Ce que va faire l’IA est simple à comprendre mais très long à reproduire sans. Elle va apprendre des données et les interpréter pour fournir des analyses comportementales des clients et vous proposer des opérations marketing sur une cible précise de manière à les attirer ou améliorer la fidélisation.

À terme, l’IA en informatique d’entreprise permet d’envisager en plus d’une productivité accrue, une collaboration homme-machine ce qui laisserait chacun exercer sa tâche de prédilection à forte valeur ajoutée.

Les machines obtiendront les travaux répétitifs tels que les analyses de grands nombres de données et les hommes eux, pourront œuvrer sur les travaux nécessitant des sens uniques à l’être humain, l’intuition, la sensibilité, l’empathie, la communication et la capacité à gérer les imprévus.

De cette manière, l’intelligence artificielle à un avenir conséquent faisant croître notre productivité, accélérer les cycles de vente, améliorer et qualifier les leads, personnaliser les campagnes marketing et diminuer les coûts d’assistance tels qu’un chatbot.

Et les ERP doté d’intelligence dans tout ça ?

L’intelligence artificielle offre un potentiel important aux entreprises qui en seront dotées. Pouvant être un levier de croissance à part entière dès lors qu’elle sera adoptée par les entreprises et leur ERP.

Le machine learning dans un ERP lui permet d’étendre sa capacité d’automatisation et d’anticipation. Qui plus est, l’ERP possède une base donnée importante qui retrace souvent des années d’activités et par conséquent une bonne traçabilité, voir totale ce qui permet à l’ERP de rapidement comprendre via le traitement de la data et fournir un maximum de bons résultats.

On peut imaginer qu’un assistant digital soit à vos côtés dès lors que vous êtes connecté à votre ERP vous proposant des grilles préremplies qu’il n’y aurait qu’à contrôler et valider si tout est correct.

Voici quelques exemples :

  • Oublier la saisie manuelle ligne par ligne faite par vos collaborateurs. Ils n’auraient qu’à répondre à une question de ce type « Nous n’avons pas détecté d’élément exceptionnel cette semaine, souhaitez-vous confirmer les temps tels qu’ils avaient été planifiés initialement ? »
  • Les process de fonctionnement de l’entreprise pourraient être largement amélioré en réduisant au strict minium les différentes étapes d’approbation. Les utilisateurs ne se verraient informés que des cas inconnus et des exceptions. Ainsi les managers n’auraient plus à vérifier et valider chacune des factures de sous-traitance s’il y a conformité avec la commande et les délais de livraison.
  • Il en va de même pour les notes de frais, il n’est plus nécessaire d’être en fin de mois. Le service comptabilité pourrait avoir le message suivant : « Huit notes de frais ont été validées par les managers, souhaitez-vous automatiser les paiements car ces huit notes possèdent des justificatifs 100% dématérialisés ? »
  • Et finalement, les chefs de projet disposeront également d’un assistant digital permettant d’interpréter et anticiper les évènements. « Bonjour Julien, nous constatons que l’étape n°3 du projet ERA s’est soldé avec trois semaines de retard. En fonction des tâches planifiées dans le diagramme PERT du projet, il est possible de rattraper le retard en prévoyant un collaborateur de plus lors de la phase n°5. Ceci nous permettrait de n’avoir aucune incidence financière sur la facturation. Trois collaborateurs sont disponibles à ces dates et pourraient ainsi être planifiés, souhaitez-vous consulter leur profil maintenant ? 

Au-delà d’automatiser un grand nombre de saisies, la productivité s’améliorerait grandement. Essayer d’imaginer le levier d’évolution et d’amélioration de la productivité d’une société de services lorsqu’elle intégrerait à son ERP le Machine Learning. Toutes les données présentent dans celui-ci pourront être traitées et découler un nombre de suggestions incroyables à l’utilisateur afin d’anticiper et prévenir tout risque d’erreur.
Le déploiement dans les années à venir du Machine Learning au sein des ERP en entreprise est une excellente occasion de simplifier ses process, d’automatiser les tâches manuelles répétitives, diminuer les parcours de validation chronophage et d’anticiper les évolutions.

L’ERP sera donc une pièce maîtresse dans l’évolution d’une entreprise qui aura besoin de son directeur des systèmes d’informations pour associer « potentiel technologique » à des applications concrètes.

 

Comparez les tarifs des meilleurs offres GPAO du marché